Prévenir et traiter les problèmes de l’artère carotide

Photo of author

Passionnés de cultures et de nouvelles technologies nous vous livrons nos secrets

Publié le 27.12.2022 à 20h15.

, mis à jour le 27.12.2022 à 20h15.

collaboration

Anatomie : qu’est-ce que la carotide ?

Christian Petitjean Sur le même sujet : Comment trouver le meilleur moment pour poster sur Instagram ?.

(Chirurgien vasculaire)

Young man with doctor during medical procedure
Ceci pourrez vous intéresser :
Quel est le sport le plus récent ? Le Swimcross mêle exercices…

Pourquoi la carotide se bouche-t-elle ?

Les artères carotides irriguent le cerveau, le visage et le cou. Un certain nombre de raisons peuvent provoquer leur blocage et entraîner un éventuel accident vasculaire cérébral (AVC) ou un accident vasculaire cérébral. Explications.

Les artères carotides sont deux artères qui irriguent le cerveau. Ils sont situés devant le cou. Les deux artères vertébrales postérieures participent également à la vascularisation artérielle du cerveau. Les quatre articulations du crâne forment le polygone de Willis.

L’artère carotide commune, aussi appelée primitive, débute à gauche au niveau de l’aorte et à droite au niveau du tronc de l’artère brachiocéphalique. A l’angle de la mâchoire, au milieu du cou (région de la bifurcation de l’artère carotide), l’artère carotide commune se divise en deux : l’artère carotide interne, qui irrigue le cerveau, et l’artère carotide externe, qui irrigue le visage et le cou.

Quels sont les risques d’une carotide bouchée ?

C’est dans le polygone de Willis que les deux artères carotides peuvent communiquer entre elles par les artères communicantes antérieures, ainsi qu’avec les artères vertébrales grâce aux artères communicantes postérieures.

Plusieurs événements peuvent contribuer au dépôt de plaques d’athérosclérose, de tissu adipeux, dans les parois des artères. Ces plaques rétrécissent progressivement les artères et empêchent une bonne circulation sanguine. Ce rétrécissement est appelé sténose carotidienne.

Les principaux facteurs de risque sont :

« En Europe, on a tendance à manger trop de gras et de sucre. Pire encore, c’est l’hypertension artérielle et surtout le tabagisme, qui est une véritable catastrophe pour les artères coronaires et les artères carotides », explique le Dr Christian Petitjean, directeur scientifique de Carotid Artery. Unité de Chirurgie de l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris.

Problème de la carotide : quels sont les symptômes ?

La formation de plaque d’athérosclérose peut provoquer une sténose de l’artère carotide, c’est-à-dire une diminution du diamètre de l’artère carotide. Le sang ne circule plus aussi bien vers le cerveau. De nombreuses personnes ont bloqué ou obstrué les artères carotides sans aucun problème de santé.

Avec le temps, la plaque se dilate et peut provoquer une occlusion de l’artère carotide : le sang stagne et coagule (thrombose), formant un thrombus. La plupart des gens ont des artères communicantes qui relient différentes artères cérébrales. Par conséquent, l’irrigation du cerveau peut continuer malgré le blocage de l’artère carotide, et la personne ne remarquera rien. Mais chez les patients dont les artères ne sont pas connectées, cela peut provoquer un accident vasculaire cérébral.

Carotide : diagnostic et bilan

Autre risque : « Cette plaque d’athérome s’épaissit progressivement. Elle se ramollit et se nécrose à l’intérieur. La paroi qui sépare la zone atteinte de la circulation sanguine se rompt et des morceaux d’athérome pénètrent dans le cerveau », précise le Dr Petitjean.

Ces événements peuvent provoquer un accident ischémique transitoire (AIT, le patient récupère toutes ses fonctions en quelques minutes à quelques heures) ou un accident vasculaire cérébral consistant en un infarctus cérébral (les neurones sont détruits).

La sténose de l’artère carotide ne provoque pas toujours de symptômes, elle est alors dite asymptomatique. Si c’est le cas, ils témoignent d’un accident vasculaire cérébral. Les principaux symptômes sont alors :

« Lorsque ces symptômes neurologiques apparaissent, il faut immédiatement appeler le 15 pour être conduit au service neurovasculaire, qui est un centre très spécialisé dans de nombreux hôpitaux. La personne sera alors prise en charge immédiatement », note le Dr Christian Petitjean.

Si la sténose de l’artère carotide est asymptomatique, la détection d’un souffle carotidien (le bruit du sang traversant l’artère diffère lorsqu’elle est sous tension) incite souvent le médecin à réaliser des examens. Le diagnostic est fait à l’aide de l’échographie Doppler. Il s’agit d’un test d’imagerie médicale utilisé pour surveiller et suivre le flux sanguin dans toutes les veines. Selon les résultats, une angiographie IRM, une angiographie CT ou une angiographie artérielle peuvent également être réalisées.

Si les symptômes suggèrent que le patient est victime d’un accident vasculaire cérébral, l’équipe médicale recherchera un souffle cervical et effectuera immédiatement des études supplémentaires des artères cérébrales et carotides. Le cerveau est examiné à l’aide d’une IRM ou d’un scanner qui renseigne sur l’état du tissu cérébral pour voir s’il y a des zones endommagées, quelle est leur étendue, s’il y a eu un infarctus cérébral, s’il a cicatrisé… » Dans une IRM, le médecin voit la zone endommagée, l’infarctus cérébral. Si l’infarctus est du même côté que l’artère carotide rétrécie, cela indique qu’il se déstabilise et envoie des morceaux d’athérome dans le cerveau », explique le Dr Dr. Christian Petitjean. Ces éléments sont importants pour savoir si la chirurgie carotidienne est indiquée ou non.

Prévenir les problèmes de carotide

Si la plaque d’athérome présente un très faible risque d’accident vasculaire cérébral, il n’est pas nécessaire de prescrire un médicament amincissant ou d’opérer.

Si la plaque d’athérome est importante mais peu modifiée, le médecin peut prescrire un traitement d’amincissement pour prévenir la formation de caillots sanguins. Ce sont généralement des médicaments antiplaquettaires ou des anticoagulants. Parallèlement, les facteurs de risque (hypercholestérolémie, diabète…) doivent également être contrôlés par des traitements adaptés (antihypertenseurs, antidiabétiques, statines). Ces traitements doivent être utilisés tout au long de la vie pour traiter la maladie sous-jacente.

Quel aliment contre l’athérosclérose ?

Si la sténose carotidienne est très dense ou si elle devient symptomatique, la chirurgie est recommandée. « En urgence, quand le bilan est fait, on en cherche la cause. Si le caillot est allé jusqu’au cerveau, on le dissout avec l’infusion de thrombolytiques ou on le recherche avec la thrombectomie. S’il s’agit d’une plaque d’athérome dans la carotide artère, on l’enlève (l’intervention est réalisée sous anesthésie locorégionale ou générale et dure 1h30-2h30. Le patient peut rentrer chez lui 2-3 jours après l’intervention) fait baisser le cholestérol, abaisse la tension artérielle et fluidifie le sang », ajoute le Dr Petitjean.

De retour chez lui, le patient poursuit son traitement. La perméabilité de l’artère carotide est contrôlée par écho-Doppler six mois après l’opération, puis un an plus tard puis une fois par an. Le médecin traitant s’assure que les facteurs de risque sont limités (cholestérol, hypertension, etc.).

Le risque d’AVC associé à la sténose de l’artère carotide peut être évité.

  • Votre navigateur ne peut pas lire cette vidéo.
  • Fruits et légumes bons pour le cœur De nombreux fruits et légumes sont riches en vitamine C et en bêta-carotène, une forme de vitamine A. Ces substances agissent comme de puissants antioxydants dans le corps et aident à réduire la plaque et l’athérosclérose dans les artères.
  • Quelle est la meilleure nourriture pour les artères obstruées ? Miser sur l’asperge L’asperge est un légume aux multiples propriétés. Il débouche naturellement les artères et limite le taux de mauvais cholestérol. De plus, il empêche la coagulation du sang. Ils peuvent être consommés bouillis, mijotés ou grillés.
  • Quelle nourriture nettoie les artères ? Un tour rapide des aliments utiles pour « nettoyer » vos artères et les garder en bonne santé.
  • Ail. L’ail est une plante artérielle. …
  • Poissons gras : saumon, sardines, maquereau. …
  • Un avocat. …
À Lire  L'importance des espaces de coworking

Quel légume est bon pour les artères ?

Huile d’olive. …

Des noisettes. …

Quel boisson pour déboucher les artères ?

Curcuma. …

Grenade.

Légumes à feuilles vertes La vitamine K contenue dans les épinards et autres légumes à feuilles vertes (chou vert, chou frisé, brocoli, cresson, chicorée, roquette, bette à carde…) joue un rôle important dans la structure et le fonctionnement de notre muscle cardiaque.

Comment faire fondre les plaques d’athérome ?

Quels fruits sont bons pour les artères ? Les mûres et les framboises contiennent de puissants antioxydants, les anthocyanes, responsables de leurs couleurs vives. Ces composés phytochimiques peuvent neutraliser les radicaux libres dans le corps et ainsi prévenir certaines maladies telles que les troubles cardiovasculaires.

Le jus de grenade est riche en antioxydants et répare les dommages causés par l’accumulation de graisse dans les artères. Il est bon de prendre un verre de cette boisson au petit-déjeuner.

Qui fait le Doppler des carotides ?

Quel jus pour déboucher les artères ? Il stimule également la production d’oxyde nitrique dans le sang, ce qui maintient les artères ouvertes et aide à réguler la pression artérielle et la circulation. Mangez de la grenade fraîche ou buvez du jus de grenade bio pour protéger vos artères !

Quelle est la meilleure nourriture pour les artères obstruées ? Les poissons gras comme le saumon sauvage, le thon, les sardines, le maquereau peuvent obstruer les artères. Grâce à la richesse en acides gras oméga-3, ces poissons aident à réduire l’inflammation des vaisseaux sanguins et à prévenir la formation de caillots sanguins.

Actuellement, il n’existe aucun médicament capable d’éliminer complètement ces fameuses plaques. Même si, comme le précise le professeur Angoulvant, « les statines à très fortes doses se sont avérées réduire légèrement le cholestérol ».

Comment dissoudre naturellement les plaques d’athérosclérose ? Les poissons gras comme le saumon sauvage, le thon, les sardines, le maquereau peuvent obstruer les artères. Grâce à la richesse en acides gras oméga-3, ces poissons aident à réduire l’inflammation des vaisseaux sanguins et à prévenir la formation de caillots sanguins.

Pourquoi faire un écho doppler du cou ?

L’écho-Doppler artériel est réalisé par un médecin vasculaire (angiologue), cardiologue, chirurgien vasculaire ou radiologue.

Où passe-t-on l’écho Doppler ? au niveau des membres inférieurs pour vérifier l’état de la circulation dans les artères et les veines des jambes et des pieds et dépister une éventuelle phlébite. au niveau du cou pour visualiser l’artère carotide.

Comment se déroule un examen Doppler carotidien ? Une sonde à ultrasons placée autour du cou du patient émet des ultrasons pour produire des images des artères. Le système Doppler est utilisé pour analyser la vitesse et la direction du flux sanguin. Les images visibles sur le moniteur sont enregistrées numériquement.

Comment se déroule une consultation d’angiologue ? Cet examen est réalisé à l’aide d’un doppler continu (une sonde qui émet des ultrasons). Un brassard de pression placé au niveau du bas de la jambe permet de mesurer la pression artérielle systolique au niveau des artères de la cheville.

Pourquoi demander un Doppler ?

Le Doppler carotidien est un test d’imagerie qui visualise les artères carotides du cou à l’aide d’ondes acoustiques à haute fréquence (ultrasons). Le but de ce test est d’identifier les rétrécissements ou les blocages causés par l’accumulation de plaque associée à la maladie coronarienne.

A quoi sert l’échographie Doppler ? L’écho-Doppler artériel consiste à surveiller certaines artères et leur circulation sanguine en images animées. Cette procédure est effectuée pour diagnostiquer, surveiller ou traiter une éventuelle maladie artérielle.

Comment se déroule une échographie Doppler du cou ? L’écho Doppler carotidien ne nécessite pas l’utilisation de produit de contraste. Le patient étant allongé sur la table d’examen, le technicien en radiologie applique du gel sur les artères carotides avant d’y déplacer la sonde échographique.

Quelle est la différence entre un Doppler et une échographie ?

Qu’est-ce que le Doppler cervical ? Cette étude nous permet d’examiner l’anatomie et la fonction des troncs supraaortiques (TSAO), les grosses artères qui transportent le sang du cœur vers la tête et les membres supérieurs.

Il est souvent prescrit : pour détecter d’éventuels blocages dans les artères coronaires ou pour diagnostiquer une maladie cardiaque (cardiomyopathie) ; pour détecter les troubles veineux et artériels tels que les varices ou la thrombose veineuse (phlébite), l’artérite des membres inférieurs.

Comment bien surveiller ses carotides ?

Quand doit-on réaliser un Doppler ? Dans quels cas une échographie Doppler artérielle est-elle pratiquée ? L’échographie Doppler artérielle est indiquée pour : le diagnostic d’une maladie artérielle ; préparation à la chirurgie artérielle.

Pourquoi le Doppler jambe est-il réalisé ? Le Doppler permet d’étudier la vitesse du sang dans les vaisseaux sanguins et d’identifier d’éventuelles anomalies de débit liées à une mauvaise circulation veineuse ou artérielle. Il s’agit avant tout d’un examen destiné aux professionnels de la santé, notamment les angologues.

Quelle est la différence entre l’échographie et le Doppler ? Le Doppler permet l’analyse des conditions de circulation sanguine, l’échographie permet de visualiser les vaisseaux sanguins et leurs structures.

Comment palper la carotide ?

Comment l’effet Doppler active-t-il les ultrasons ? L’échographie Doppler (également appelée écho doppler) est un examen échographique non invasif. Son principe est très simple : une sonde qui émet des ultrasons est placée sur le corps. L’image est retranscrite en fonction de la pénétration et de la réverbération des ultrasons dans l’organisme étudié.

L’écho-Doppler est le test de référence pour détecter la sténose de l’artère carotide. Cela permet de visualiser l’artère carotide, d’évaluer la bonne circulation sanguine dans les vaisseaux du cou, la présence de sténose et la taille de la plaque d’athérome. L’IRM aide également à préciser le diagnostic.

Comment apparaît une plaque d’athérome sur l’artère carotide interne ? Les symptômes suivants sont les plus fréquemment rapportés par les patients : déficit ou paralysie d’un membre ou de toute la moitié du corps (hémiplégie). Cette paralysie ne peut être que partielle, elle ne se manifeste que par une maladresse des mains ou une gêne à la marche. paralysie faciale (« bouche inclinée »

Comment faire fondre les plaques d’athérome ?

Comment nettoyer les carotides ? Technique chirurgicale Cette technique consiste en des incisions cutanées au niveau du cou pour accéder directement à l’artère carotide. Il est ouvert et la plaque d’athérosclérose est retirée. L’artère carotide est ensuite refermée avec un patch (patte en tissu). L’opération est réalisée sous anesthésie locale ou générale.

Artère carotide interne TA Le pouls de l’artère carotide peut être pris soit devant soit à l’intérieur du sternum du muscle sterno-cléido-mastoïdien (1) comme sur la fig. 17-4, soit derrière soit à l’extérieur de cette même tête musclée.

Laisser un commentaire