7 systèmes d’insonorisation pour la rénovation des chambres à coucher

Photo of author
Written By Lucien Descarves

Passionnés de cultures et de nouvelles technologies nous vous livrons nos secrets

Aujourd’hui, grâce aux améliorations apportées à la fabrication des matériaux en termes d’efficacité énergétique et aux options disponibles, il est de plus en plus facile d’augmenter le niveau de confort d’une pièce. Il est assez courant d’envisager l’insonorisation d’une pièce lors d’une rénovation, surtout s’il s’agit de la chambre à coucher, qui est une pièce destinée au repos. Il existe une variété de systèmes d’isolation acoustique et nous allons en parler dans cet article.

Lorsque l’on s’intéresse à l’insonorisation d’une pièce, c’est parce que l’on veut empêcher les bruits de l’extérieur ou même du reste de la maison de filtrer dans la pièce. La plupart du temps, il s’agit d’insonoriser la chambre à coucher, car c’est la pièce utilisée pour se reposer. N’oubliez pas qu’en effectuant une rénovation, vous serez toujours en mesure d’augmenter la valeur de votre maison.

L’insonorisation d’une pièce empêche les bruits extérieurs d’y pénétrer, créant ainsi un endroit calme où vous pouvez dormir sans être interrompu. Nous verrons également qu’en plus de l’insonorisation des murs et des plafonds, nous pouvons compléter l’isolation acoustique par d’autres moyens.

Pour savoir quel est le meilleur isolant pour la pièce que l’on veut isoler, il faut tenir compte de la situation de la pièce et de la façon dont le son se propage.

Il existe des éléments qui peuvent nous aider à rendre l’isolation plus efficace. Ces éléments ou mesures sont généralement indépendants de la pose de l’isolation.

Types de bruit dans la maison

Types de bruit dans la maison

S’il existe différents mécanismes d’isolation, c’est parce que le bruit atteint notre maison de diverses manières. Les bruits aériens sont ceux qui sont transmis par l’air, comme le bruit provenant de la rue ou la musique du voisin. Voir l’article : Avantages de l’utilisation du microciment pour la rénovation des locaux. Alors que le bruit d’impact peut vous atteindre à travers des éléments rigides du bâtiment tels que les murs. Un cas typique est le bruit désagréable des talons de votre voisin ou la vibration de la machine à laver qui tourne.

Pour rendre votre maison aussi insonorisée que possible, vous devrez prendre des mesures pour éviter ces deux types de bruit. Heureusement, il ne s’agit pas de rénovations majeures et elles peuvent donc être réalisées dans un délai très court.

Avantages de recourir aux services d'un architecte pour nos rénovations
Ceci pourrez vous intéresser :
Au moment de réaliser notre réforme, il peut y avoir de nombreuses…

Quelques conseils pour faciliter l’isolation acoustique

Quelques conseils pour faciliter l'isolation acoustique

Connaître la source des sons dérangeants

La première chose à déterminer est l’origine des bruits. Nous devons également prêter attention aux fréquences des sons qui entrent dans la pièce. Si le bruit provient d’autres parties de la maison, du bâtiment ou de l’extérieur.

Cela nous aidera à choisir les systèmes d’isolation acoustique les plus efficaces pour la chambre.

Isolez tous les murs et le plafond de la pièce.

Il ne suffit pas d’isoler les murs. L’isolation du plafond est essentielle pour isoler la pièce du bruit. S’il s’agit d’un appartement avec des logements supérieurs, il est encore plus important de le faire.

Inévitablement, le plafond baissera de plusieurs centimètres si nous ajoutons des panneaux isolants du matériau choisi. C’est un élément dont nous devons tenir compte, mais cela vaudra certainement la peine d’isoler acoustiquement la chambre. Il est possible que nous perdions entre 10 et 15 centimètres de la hauteur de la pièce.

Si vous voulez minimiser le bruit provenant de l’étage supérieur, et même déranger moins les voisins du dessus, vous devriez envisager d’installer un système de plafond suspendu. Sa particularité est d’avoir des ancrages qui absorbent les vibrations, ce qui réduit le bruit des impacts.

Si c’est simplement le bruit aérien qui vous dérange, vous pouvez simplement installer un faux plafond traditionnel en laissant un espace d’environ 10 cm entre celui-ci et le plafond original de votre maison. L’espace restant est isolé et la perturbation est fortement réduite.

Un plancher flottant en bois peut contribuer à isoler la pièce des sons et vibrations extérieurs.

Le bois, quelle que soit sa surface, sera un allié parfait pour compléter l’isolation acoustique d’une chambre à coucher.

Les moquettes peuvent contribuer à atténuer les bruits extérieurs. Le recouvrement des sols par des tapis, en plus de créer une atmosphère chaleureuse, peut contribuer à réduire le bruit et les vibrations.

Si vous devez changer le sol de votre maison, profitez de cette rénovation pour adopter des mesures d’isolation. Vous pouvez y parvenir par un moyen aussi simple que la pose d’une barrière acoustique avant la pose du sol. Il suffit généralement d’utiliser des panneaux isolants en laine de roche ou en fibres de cellulose haute densité.

Vous remarquerez que vous entendrez beaucoup moins de bruit de la part de vos voisins du dessous et vous les dérangerez moins aussi, vous vivrez donc tous plus paisiblement.

Installation de fenêtres isolées

Si vous recevez beaucoup de bruit de la rue, il est temps de changer les fenêtres. Pour la structure, choisissez un profilé en PVC (il est plus isolant que l’aluminium) et il est préférable d’opter pour des modèles à battants ou oscillo-battants, car ils sont plus hermétiques.

Faites également attention aux lentilles. Au lieu de choisir un modèle traditionnel, optez pour des versions légèrement plus épaisses, entre 6 et 8 mm.

Si vous ne souhaitez pas changer les fenêtres, ou si vous avez déjà effectué cette réforme et que cela n’a pas suffi, envisagez d’installer du double vitrage. Il s’agit de placer une autre fenêtre devant celle que vous avez déjà installée. Non seulement vous remarquerez que vous recevrez beaucoup moins de bruit, mais vous améliorerez aussi considérablement l’isolation thermique de votre maison.

L’idéal serait d’installer des fenêtres à double vitrage ou des fenêtres à double vitrage pour atténuer le bruit provenant de la rue.

Les fenêtres à double vitrage sont exactement cela : une fenêtre à l’intérieur et une autre à l’extérieur. Les fenêtres à double vitrage, quant à elles, sont des fenêtres épaisses à double vitrage.

Chacune de ces options peut faire la différence pour isoler une chambre des sons extérieurs.

Isolation de la porte de la chambre à coucher

Dans ce cas, il est possible d’insonoriser la porte existante dans la pièce ou de la remplacer par une porte insonorisée.

Il existe une variété de portes acoustiques que nous pouvons installer, ainsi que des accessoires que nous pouvons ajouter à la porte pour aider à l’isolation.

Une porte isolée n’est peut-être pas la première option à envisager pour empêcher le bruit de pénétrer dans la pièce. C’est un élément qui doit être pris en compte une fois que les fenêtres et les murs de la pièce ont été insonorisés.

À Lire  Douches continues ou douches au sol, ce qu'il faut savoir

Si le bruit qui vous dérange provient directement de votre maison, il peut être judicieux de remplacer les portes intérieures (qui sont généralement creuses ou presque) par des portes pleines. Vous remarquerez que dès que vous fermez une telle porte, beaucoup moins de bruit sort de la pièce et beaucoup moins y entre.

Aujourd’hui, il est facile de trouver des portes intérieures solides qui s’adaptent à toutes sortes de styles décoratifs. De plus, leur installation n’est pas différente de celle des modèles plus légers.

Isolation acoustique dans le caisson du volet roulant

On oublie parfois que le bruit et le froid peuvent entrer par le caisson du volet roulant s’il n’est pas correctement isolé de l’extérieur. Dans de nombreux cas, même si elle est parfaitement isolée du froid, le bruit de la rue peut toujours entrer.

Une couverture isolante bien ajustée dans le caisson du volet roulant permettra d’empêcher le froid et le bruit de l’extérieur.

Pour choisir le matériau d’isolation idéal pour une chambre à coucher, il convient de consulter des experts en rénovation et qui ont de l’expérience dans ce domaine. Idéalement, ils devraient nous conseiller sur les systèmes d’isolation acoustique disponibles sur le marché et sur celui qui est le plus adapté.

Si nous voulons insonoriser une chambre à coucher contre les bruits qui peuvent se produire à l’intérieur de la maison, nous pouvons utiliser des matériaux d’isolation plus simples. Ces matériaux peuvent être du feutre ou de la mousse acoustique, qui sont des matériaux absorbant les sons et idéaux pour une simple isolation.

Le son se propage et rebondit sur les surfaces dures, et contrairement à ces dernières, les matériaux souples absorbent le son.

Les matériaux doux tels que les tapis, les tissus d’ameublement ou les canapés peuvent être parfaits pour finir d’amortir les sons dans la maison.

Systèmes d’isolation acoustique

Systèmes d'isolation acoustique

Avant de choisir le matériau idéal pour l’isolation acoustique de la chambre à coucher, il est préférable de demander l’avis d’un expert. En outre, il ne faut pas oublier de mesurer le dB des sons entrant dans la pièce, car tous les matériaux isolants n’ont pas la même capacité d’isolation.

Ce matériau est particulièrement utile pour les basses fréquences. C’est l’un des matériaux les plus poreux du marché.

Les fibres de polyester sont placées dans les plafonds et les murs. Il est assez pratique de créer une lame d’air dans les murs, même si cela prend un peu de place. Les chambres à air contribuent à l’isolation d’une pièce. C’est également vrai pour l’isolation thermique.

Ce type d’isolation est utilisé pour les murs intérieurs des habitations, il est donc parfait pour l’insonorisation d’une pièce séparée.

Ce matériau n’est pas seulement un parfait isolant thermique, il peut également être utilisé comme isolant acoustique.

Il s’agit d’un matériau fibreux fabriqué à partir de roches volcaniques. En plus d’être très efficace pour l’insonorisation, c’est un matériau pratiquement incombustible.

Il est parfait comme isolant thermique, tant pour les basses que pour les hautes températures. Il résiste également très bien à l’humidité, ce qui en fait un produit parfait pour les murs intérieurs et les plafonds. Pour en savoir plus sur la façon de lutter contre l’humidité dans la maison, cliquez ici.

Ce matériau est obtenu en faisant fondre du sable et du verre recyclé dans un four à haute température.

Ces fibres sont parfaites pour l’isolation acoustique d’une pièce. C’est un autre matériau qui est aussi souvent utilisé comme isolant thermique.

La fibre de verre est l’un des matériaux les plus efficaces en termes d’absorption du bruit.

Ce matériau se présente généralement sous forme de feuilles mais aussi de mousse.

Le polyéthylène a une capacité d’absorption acoustique supérieure à celle des fibres de polyester. Il est parfait pour isoler une chambre à coucher des sons extérieurs.

La mousse de polyéthylène est très légère et parfaite pour une installation dans les murs et entre les cloisons.

Ce matériau de très faible densité est parfait pour l’isolation acoustique. C’est l’un des matériaux les plus légers disponibles sur le marché.

Le degré d’absorption acoustique dépend de l’épaisseur de la couche de mousse de mélamine.

Ils ont généralement un design décoratif, ce qui est parfait pour le laisser à la vue de tous, à moins que nous ne voulions le contraire.

C’est l’un des systèmes d’isolation acoustique les plus économiques. Il est disponible en feuilles et en mousses, comme d’autres matériaux isolants tels que le polyéthylène.

Lorsqu’on les trouve en feuilles, ils se présentent sous différentes formes et différentes densités. Ce type d’options de plaques nous permet d’améliorer l’isolation en fonction des besoins.

On peut parfaitement l’utiliser pour les murs et les plafonds intérieurs. Ils sont faciles à installer mais il est toujours conseillé de confier ces tâches à un expert.

Il ne s’agit pas d’un élément isolant en soi, mais il peut être utilisé pour renforcer les murs en tant que système d’isolation acoustique.

La plaque de plâtre est un matériau peu coûteux qui peut être très efficace.

Là encore, il est préférable de consulter un expert pour connaître les besoins spécifiques de la chambre à isoler.

Lorsqu’il s’agit d’un appartement qui donne sur une rue passante, l’option consistant à insonoriser une chambre est judicieuse. Le bruit de la circulation ou des personnes dans la rue peut nuire au repos, surtout si l’on ne dispose pas de fenêtres isolées à double vitrage.

Nous pouvons toujours installer un plancher flottant, des tapis et des rideaux en tissu. Tout élément de tissu moelleux sera utile.

Améliorer l’isolation sonore grâce à la décoration

Si vous souhaitez renforcer l’isolation de votre maison, vous pouvez le faire en utilisant des éléments décoratifs.

Par exemple, si vous placez une étagère remplie de livres sur un mur, ils étoufferont considérablement le son provenant de l’autre côté de ce mur.

Si vous êtes gêné par le bruit de la maison voisine dans votre chambre, essayez d’accrocher une tapisserie ou un tapis dans la zone de la tête de lit. Vous obtiendrez un très bel effet décoratif et, en même temps, vous entendrez moins les voisins et ils vous entendront aussi moins.

Pour ceux qui sont gênés par le bruit provenant du rez-de-chaussée, ou qui ne veulent pas déranger leurs voisins, rien de plus simple que de placer un tapis souple sur le sol.

Avez-vous imaginé qu’il existait tant de façons d’isoler une maison du bruit ? Si vous envisagez de rénover votre maison et d’y apporter des améliorations pour augmenter l’isolation, vous savez que nous sommes à votre disposition.

Nous espérons que cette liste de systèmes d’isolation acoustique et les conseils pour une isolation parfaite vous ont été utiles.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire