Pièces de théâtre

1888 : La Pelote, pièce naturaliste en trois actes (en collaboration avec Paul Bonnetain), tirée de son roman Une Vieille Rate (Théâtre libre, 23 mars 1888).

1890 : L’Envers du galon (Tresse et Stock), drame en un acte, en prose ; devait être représenté au Théâtre-Libre avec Eugénie Nau dans le rôle de France ; retiré à cause des poursuites dont Sous-Offs était alors l’objet (tiré à deux ou trois exemplaires d’épreuves).

1890 : Les Chapons, pièce naturaliste.

1898 : La Cage, pièce naturaliste en un acte (Théâtre Antoine, 21 janvier 1898).

1900 : La Clairière, comédie en cinq actes, en prose (avec la collaboration de Maurice Donnay).

1902 : Tiers Etat, comédie en un acte (Théâtre Antoine, 6 mai 1902).

1903 : Les Souliers, scène judiciaire (en collaboration avec René Vergught) ; « destinée à être jouée devant un public socialiste » (R.V.) (Théâtre de la Coopération des Idées, 26 avril 1903).

1904 : Oiseaux de passage, pièce en quatre actes (en collaboration avec Maurice Donnay), représentée au Théâtre Antoine le 4 mars 1904.

1906 : L’Attentat, pièce en cinq actes (en collaboration avec Alfred Capus), représentée au Théâtre de la Gaîté le 9 mars 1906.

1906 : La Préférée, pièce en trois actes, représentée à l’Odéon le 25 octobre 1906.

1911 : Atelier d’aveugles, drame en un acte, représentée au Grand Guignol le 9 mai 1911.

1913 : La Saignée (en collaboration avec Nozière), drame en cinq actes (Ambigu, 2 octobre 1913).

1920 : L’As de cœur, comédie en trois actes (Théâtre des Arts, 19 mars 1920).

1921 : Les Vestales, comédie en un acte (Odéon, 7 mai 1921).

1922 : Pierre Dupont, comédie en un acte.

1926 : Le Cœur ébloui, pièce en quatre actes (Théâtre Daunou, 19 octobre 1926). Lire la critique par Paul Lagrange.

1928 : Les Fruits de l’amour, pièce en trois actes (Théâtre des Arts, 25 février 1928).

1929 : L’Ascension de Virginie, comédie (avec Maurice Donnay).

1931 : La Tuile d’argent, comédie en quatre actes.